Les prêts entre particuliers ont de plus en plus la cote en Suisse. Mais attention aux arnaques !

Vous avez aperçu une annonce de prêt entre particuliers sur internet ?  Votre crédit n’a pas pu être accepté de manière officielle et sécurisée ? Il se peut alors que vous vous dirigiez vers les forums de prêts entre particuliers.

Cette alternative n’en est pas vraiment une puisque ces forums sont souvent, et pour la plupart, des repaires crées pour arnaquer les gens. 

 

Comment fonctionne un prêt entre particuliers ?

Vous contactez une personne suite à une annonce de proposition de prêt. Le message et la proposition de prêt vous paraît intéressante et crédible. Les taux sont plus intéressants que la concurrence et vous n’avez pas besoin de justifier vos revenus. 

Soudainement, tout se complique. Pour que le versement soit effectué vous devez payer des frais de dossier allant jusqu’à plusieurs milliers de francs de préférence en cash (pour éviter que l’argent soit tracé) ou mettre en gage des objets de valeur. C'est le moment où vous devez absolument tout arrêter.

Il se peut également qu’auprès de soi-disant « contrôles de solvabilité », l'on vous transmette un chèque avec une certaine somme puis vous demande de verser des frais de gestion pour votre dossier. Encore une fois, le cas est clair. Il faut tout arrêter.

 

Savoir déceler une arnaque.  

Des prêts de plus d’un million, même de 500'000 à 2% d’intérêt sont à 100% des arnaques. Des prêts aussi simple, sans justificatif, et surtout, simplement, dès qu'une somme d'argent vous est demandée, même la plus petite, alors c'est la fin de la transaction, vous devez mettre fin à cette demande, c'est une arnaque.

En réalité, la loi est très simple. Pour prêtez de l'argent en Suisse, il faut une "licence". C'est comme un dentiste, ou un médecin, qui a besoin d'un diplôme, pour pratiquer son métier. Pour prêter de l'argent, il faut soit être une banque, soit être un partenaire bancaire agréé.

Il est important avant de prendre un prêt de prendre plusieurs précautions. Vérifiez l’identité de la société,  sur le registre du commerce ici
Si vous avez le moindre doute, prenez un rendez-vous, et rencontrez l'entreprise qui vous propose de l'argent. Mais surtout, surtout, n'empruntez jamais d'argent à un particulier.
C'est une pratique extrêmement risquée dont il vaut mieux se tenir éloigné. 

 

Entre particulier, ou par des particuliers ?

Il existe en Suisse une nouvelle façon de financer son crédit privé, avec des particuliers. On appelle ça le crowlending. Ce ne sont pas des banques, mais des plateformes en ligne qui rassemble emprunteurs et investisseurs. Ce sont des sociétés très sérieuses, qui proposent des conditions nouvelles aux clients. Nos partenaires Lendora, ou CreditGate24 proposent déjà ce genre de prêt, mais l'offre se développe mois après moi. Lend.ch est aussi un acteur important de ce genre de prêt en crowlending.

Il est important de bien différencier ces entreprises, des prêts proposés par des particuliers peu recommendables, qui cherchent seulement à construire une arnaque, et ne propose rien en finalité.

 

Vous voulez un prêt sans risque ?

Alors n’attendez plus ! La Suisse est un pays qui a son lot de complication administrative, mais qui assure aux consommateurs des offres en toute sécurité.

Faites votre demande dans une société agréée. Il existe beaucoup de très bonnes entreprises en Suisse, sérieuses, qui vous assurent un crédit en toute sécurité.
Milenia traite votre demande en quelques minutes, sans frais et sans engagement avec la recherche du meilleur taux et vous donne une réponse en 24h. 

Vous pouvez faire une demande dès maintenant à cette adresse ou nous appeler au 021 620 60 00 pour en discuter.

La meilleure façon de faire un crédit, c'est de vous renseigner sur l'entreprise avec laquelle vous aller travailler, et de lui faire confiance. Appelez-les, rien ne vaut une discussion !


Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite