Crédit personnel

Les intérêts varient entre 3.9% et 9.95% selon vos préférences. Le coût de votre crédit est affiché en toute transparence.

Comment faire ?

Nous vous guidons à chaque étape.
C’est simple et rapide.

Témoignages

“Accueil chaleureux, rapidité, professionnels à l’écoute, on s’y sent comme à la maison.”

Nettoyer vos données

Pensez à vérifier votre code de solvabilité.

Celui-ci est déterminant dans vos démarches.

Quelles sont les conséquences en cas d’historique négatif ? Une quasi impossibilité de souscrire à un prêt, à un crédit, à un leasing… Impossible aussi d’obtenir une carte de crédit, un contrat de bail, des facilités de paiements lors d’un achat.

Demander un nettoyage

Crédit PME

Un projet à réaliser pour votre entreprise ?

Besoin de liquidités pour développer votre activité ?

Milenia vous soutient à toutes les étapes de votre financement.

Découvrez comment faire ici

Assurance Helvetia Income Protect

Licenciement, incapacité de gain suite à un accident ou une maladie. La vie professionnelle peut être pleine d’imprévus.

Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres, Milenia vous propose Helvetia Income Protect pour vous aider à maintenir votre niveau de vie et celui de votre famille en situations difficiles.

Me protéger

Derniers articles

15.11.22

Black Friday, Cyber Monday, Single Day… Il y a des jours où il vaut mieux cacher son portefeuille !

Créé aux Etats-Unis, le Black Friday est lentement mais sûrement devenu une référence pour les amateurs de shopping dans le monde. Décryptage.

 

Tout commence avec le Thanksgiving.

Le 4ème jeudi de novembre, l’on célèbre Thanksgiving aux Etats-Unis. Initialement une fête religieuse durant laquelle on remerciait Dieu pour les moissons, il s’agit aujourd’hui d’une célébration culturelle laïque équivalente à un jour férié pour les familles américaines.

Tout le monde se réunit autour de la table pour manger la dinde et des festivités nationales, notamment sportives, sont organisées partout dans le pays.

Il s’agit aussi du point de départ pour les achats de Noël. C’est ainsi que le lien est créé avec le jour qui suit, le fameux Black Friday, journée des commerçants où l’on bénéficie de conditions avantageuses pour ses achats de fin d’année.

 

Pourquoi le Black Friday ?

L’étymologie indique une liaison entre le mot Black et un moment de forte affluence, d’une grande concentration de personnes ou de véhicules. Cette somme de personnes ou de voyageurs se matérialise lors de journées exceptionnelles.

Lorsque les associations de commerçants décidèrent d’organiser une journée dédiée aux achats à bons prix, le terme Black Friday fut constitué. Il s’agissait de faire le pont entre Thanksgiving et la période des achats de Noël permettant par la même occasion aux clients de profiter des conditions exceptionnelles ce qui, à son tour, provoquait une ruée d’achats dans les magasins.

On peut aussi faire référence aux commerçants qui espèrent ainsi faire leurs meilleures ventes de l’année et sortir leurs comptes en banque du rouge. L’argent gagné renfloue les comptes en banque négatifs et permet d’écrire de nouveau les chiffres à l’encre noire…

 

Le Cyber Monday !

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Fidèle au principe de l’exubérance et de l’excès typiquement anglo-saxon et en marque de reconnaissance à notre monde de plus en plus digitalisé, le Cyber Monday est né !

Si vous enfilez à la suite le jeudi du Thanksgiving, le vendredi noir, le weekend… vous aboutissez au lundi qui sert également de plateforme pour vos achats. Le Cyber indique cependant une application de conditions de ventes généreuses uniquement disponibles en ligne. Si votre carte de crédit n’est pas encore grillée, on vous tente une ultime fois avec des prix cassés sur vos produits favoris disponibles sur les plateformes de ventes numériques.

En cumulant le Black Friday avec le Cyber Monday, on totalise des centaines de milliards de chiffre d’affaires à travers le monde. Ce qui a émané des Etats-Unis est aujourd’hui un phénomène mondial même si la pandémie du Covid a quelque peu réduit l’impact de ces journées dédiées au commerce de détail.

 

On s’en moque en Suisse ?

Pas du tout ; nombreux sont les commerces qui jouent le jeu des remises exceptionnelles, tant dans les boutiques des centres commerciaux que sur les plateformes digitales. Cependant, le succès n’est pas aussi franc que dans d’autres pays et un ralentissement fut observé ces dernières années.

Des études menées démontrent notamment un certain degré de méfiance à l’égard de la proportionnalité des remises ; remises qui causent une diminution notable des marges des marques concernées. « Certains acteurs ont, pour la première fois, choisi de tourner le dos aux remises » indiquent, par exemple, les analystes du Crédit Suisse.

Il y a aussi un risque de cannibalisation sachant que la plupart des achats de Noël sont très souvent déjà planifiés ; les dépenses impulsives étant reléguées à une minorité des achats.

Pour mettre cela dans le contexte des valeurs d’achats dans le monde, les ventes cumulèrent à seulement 130 millions en 2021, soit 30 millions de moins qu’en 2020. Une goutte d’eau dans l’océan.

Un écart générationnel se creuse également favorisant davantage le Cyber Monday par rapport au Black Friday. La cannibalisation joue également un rôle à cet égard.

 

Le Single Day… même pour les couples ?

Novembre est décidément dédié à la consommation.

Le 11 novembre ou 11.11 fais la fête au chiffre 1. Le chiffre de l’individu, du solitaire, du célibataire.

En Chine, des étudiants célibataires lassés de Saint-Valentin, décidèrent de créer une journée célébrant le célibat. Cette journée a pris de l’ampleur et est devenue la plateforme pour des enseignes telles qu’Alibaba ou AliExpress pour casser les prix et inciter les jeunes aux achats en ligne.

Ces dernières années, les records de ventes furent dépassés et le succès de cette journée d’origine chinoise s’étend aujourd’hui au-delà de ses frontières.

 

Des ventes flash comme quand votre compte bancaire est pris d’un déluge de dépenses.

Tout le monde aime une bonne affaire. Des prix cassés, des offres limitées dans le temps, des ventes flash, des promotions en tous genres… tout est bon pour attirer de nouveaux clients et vider ses stocks.

Alors oui, pourquoi ne pas se faire plaisir ? Autant en profiter n’est-ce pas ?

Soyons simplement attentifs au principe de nécessité et de capacité. Est-ce que cet achat est vraiment nécessaire ? Utile ? Est-ce que je dispose des moyens me permettant l’achat ?

Des questions simples et pourtant, nos cartes de crédits et autres moyens de paiements rapides vont de pair avec l’immédiateté d’un soi-disant besoin d’achat, un achat d’impulsion.

Faites-vous plaisir mais comme pour l’alcool, à consommer avec modération.

 

Milenia.

Plateforme de financement suisse de référence, Milenia est aujourd’hui le partenaire de choix pour des milliers de clients souhaitant accéder à un crédit pour financer leurs projets.

Soucieux du bien-être de nos clients, nous visons systématiquement un crédit équilibré, respectueux des capacités de remboursements.

Nous conseillons, nous guidons, nous protégeons celles et ceux qui nous font confiance pour établir un dossier de prêt personnel responsable.

C’est pourquoi nous nourrissons notre blog d’avis et d’articles sur une variété de sujets en lien avec vos finances, vos dettes et les risques liés. Cela, sans détour, sans langue de bois.

Si vous souhaitez financer un projet de rénovation, faire l’achat d’un véhicule, soutenir une démarche entrepreneuriale, payer vos études ou simplement profiter, raisonnablement, des achats lors d’un black-cyber-single-thanksgiving day… faites-nous confiance.

On saura vous accompagner dans le choix de votre banque partenaire, de la durée de votre crédit et du meilleur taux disponible.

Milenia, c’est tout simplement ça. Des gens au service des gens.

 

 

 

 

Lire la suite
01.11.22

Le surendettement ; source d’inquiétude mais des solutions existent !

Une accumulation de dettes personnelles menant à un surendettement peut rapidement devenir un cercle vicieux et pourtant, il est possible d’entreprendre des démarches simples pour vous en sortir.

 

Le surendettement. On parle de quoi au juste ?

Le surendettement ne doit pas être confondu avec endettement. Un ménage peut être endetté car il a contracté un prêt pour financer un achat. Il peut s’agir d’un véhicule, d’un bien immobilier ou pour la simple acquisition de biens de consommation moins onéreux tels que des appareils ménagers, un téléphone, une montre…

Par contre, si le ménage n’arrive plus à payer ses factures et à rembourser ses crédits compte tenu d’une insuffisance de revenus, il y a alors un cas de surendettement.

La Conférence suisse des institutions d’action sociale indique le suivant : «Il est question de surendettement lorsque la part du revenu disponible après la couverture du minimum vital ne permet pas de remplir les obligations financières dans un délai raisonnable.»

 

En Suisse.

Peu de statistiques précises traitant du surendettement dans notre pays existent. Il est cependant communément admis que plus de 500'000 personnes en Suisse vivent dans un ménage présentant des découverts ou des arriérés de paiements critiques.

Les arriérés concernant d’abord les impôts et ensuite, les primes maladie et l’énergie. Suivent les cartes de crédits, les loyers et emprunts non-immobiliers.

 

Le cercle vicieux.

Le surendettement ne touche pas que les ménages. On en parle aussi dans les cercles économiques et notamment lorsqu’il s’agit d’évaluer la santé financière des pays.

Deux approches sont régulièrement citées à savoir le besoin de s’endetter davantage afin de provoquer une spirale d’investissements menant à une rentrée fiscale plus importante à terme ; ces rentrées servant à diminuer le taux de surendettement sur le long terme. L’autre option étant de se serrer la ceinture, de diminuer ses dépenses afin de mieux contrôler ses dettes.

Pour un ménage, il est prudent d’envisager la deuxième option. En cas de surendettement, une course en avant qui se résume à emprunter davantage pour couvrir ses frais provoquera inexorablement un surendettement hors de contrôle. Le fait de prendre un pas de recul et de faire preuve de discernement concernant ses besoins, son budget, ses dépenses est assurément une nécessité pour commencer à s’en sortir.

Vous pouvez toujours espérer gagner au loto mais soyons francs, il y a une chance infime que cela se réalise.

 

Le cercle vertueux.

Tout commence par une prise de conscience en évitant de tomber dans un état de panique.

Il est impératif de communiquer avec vos créditeurs. C’est quoi un créditeur ? C’est la personne ou l’organisme à qui vous devez de l’argent dans un délai imparti.

Maintenir une relation où la confiance est centrale. Cette confiance est basée sur une communication transparente et des gestes, synonymes de bonne volonté.

Avant de communiquer, prenez le temps d’étudier votre budget. Que pouvez-vous réduire en matière de dépenses, qu’est-ce qui est non essentiel ?

Priorisez vos paiements. Quels sont les délais les plus urgents ? Quelles factures sont prioritaires ? Mes codes de solvabilité sont-ils justes ?

Lorsque vous entamerez une démarche visant à clarifier votre réalité financière, à étudier les paiements que vous pouvez honorer ou non et que vous établirez une ligne de communication avec vos créditeurs, vous enclencherez alors le processus menant à un cercle vertueux.

 

Besoin d’aide ?

Prendre le problème à bras-le-corps n’est pas chose facile. Non seulement les personnes confrontées à un cas de surendettement sont-elles souvent fragilisées émotionnellement mais un assainissement des dettes est parfois plus complexe qu’on ne le pense et il faut du courage et du temps pour négocier avec ses créditeurs.

Vers qui donc se tourner pour :

S’assurer que notre historique d’endettement est correctement référencé dans les bases de données prévues à cet effet ?

S’assurer que nos calculs budgétaires sont justes et bien pensés.

Diminuer notre charge administrative afin d’être certains qu’on ne manque aucun rappel, aucune sommation ?

Négocier avec nos créditeurs afin de trouver un accord équilibré pour tous ?

Recevoir une écoute de qualité, soucieuse de notre intérêt et de nos besoins ?

Parfois, il nous faut un soutien objectif et professionnel ; un soutien qui ne portera aucun jugement et qui aura à cœur de nous aider à nous en sortir.

 

Solvable.

Des experts connus des principaux créanciers en Suisse existent ; des personnes qui sont reconnues et respectées par les sociétés de recouvrement et les institutions financières. Ces experts, vous les trouverez chez Solvable.

Leader en Suisse en matière d’assainissement de dettes, plus de 5'000 de leurs clients sont accompagnés chaque année.

Qu’il s’agisse de vérifier et de corriger vos données dans les registres officiels tels que ZEK ou CRIF ; qu’il s’agisse de vous représenter auprès de vos créanciers ou qu’il s’agisse de définir, avec vous, un plan de paiement et son exécution menant à un désendettement complet… les experts de Solvable sauront vous conseiller.

 

Légitimité.

Unique société d’assainissement en Suisse affiliée à l’Arif (organisme d’autorégulation soumis à la Finma), le fondateur de l’entreprise bénéficie d’une solide expérience dans le domaine de l’endettement de par son travail au sein de l’Office des poursuites.

Fins connaisseurs des registres de solvabilité, du langage des codes appliqués et des cercles de professionnels concernés, les spécialistes de Solvable sauront vous guider dans vos démarches, voire prendre tout votre dossier en charge.

Solvable est un partenaire de choix de Milenia, leader du crédit en Suisse et plateforme de financement référente dans le pays. Les deux entités partagent des valeurs communes dont le but est de servir leurs clients de façon transparente, professionnelle et respectueuse des lois appliquées.

 

Un vent nouveau.

Faire le premier pas n’est pas compliqué. C’est se rendre compte que nous avons parfois besoin d’une aide qui prend du temps. Or, en cas de surendettement, le temps n’est pas un allié ; il faut agir !

En faisant une simple demande en ligne, vous prendrez ce premier pas. Cela ne vous engage en rien et vous aurez la possibilité de partager votre réalité tout en évoluant la meilleure marche à suivre.

Laissez des professionnels vous décharger de vos tracasseries administratives afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui garantit votre stabilité personnelle : vos proches et votre travail, source de vos revenus.

Il y aura des choix à faire, parfois difficiles mais nécessaires afin que vous retrouviez votre liberté et qu’un vent nouveau souffle dans votre vie.

 

 

 

 

Lire la suite
17.10.22

Inflation des prix. Inflation de votre crédit aussi ?

Le monde économique connaît des turbulences sévères depuis un certain temps. La crise liée au Covid, la chaîne d’approvisionnement qui reste à la peine, une guerre, des prix qui s’envolent… En quoi cela impacte vos crédits ?

 

Le combat contre l’inflation.

Il y a des logiques financières qui sont parfois difficiles à saisir ; au point qu’on peut se poser la question de l’efficacité de certaines mesures.

Une tendance qui est pourtant mondiale est celle de l’augmentation des taux d’intérêts pour combattre les prix galopants.

Les Etats-Unis furent les premiers à réagir. Suivirent d’autres pays dans le monde et l’Union Européenne. La Suisse emboîte le pas aussi.

 

La mécanique derrière une hausse des taux ?

La volonté de réduire l’accès facile aux liquidités permettant aux entreprises, ainsi qu’à nous tous, d’investir dans de nouveaux projets, dans de l’infrastructure, dans des outils ou des logiciels, dans le dernier smartphone…

L’idée centrale est d’inverser l’équilibre entre l’offre et la demande, entre les ventes et les achats afin de forcer mécaniquement une baisse des prix et refaire jouer la concurrence.

 

Est-ce que ça marche ?

En principe, oui. La vraie question concerne le délai de l’impact. Les experts s’accordent sur le fait que les effets ne seront pas immédiats.

Le résultat à l’heure actuelle ? Une hausse des prix et une hausse des intérêts, tout à la fois. Si vous ajoutez à cela les effets d’un contexte rempli d’incertitudes macro-économiques et la crise énergétique, cela donne un résultat douloureux à supporter pour Monsieur et Madame Tout-le-monde.

Heureusement, en Suisse, l’inflation est plus modérée qu’auprès de nos voisins, notamment en France. L’inflation y atteint 6% contre la moitié en Suisse.

Une variable qui impactera notre portefeuille sera cependant déterminant à savoir le coût de l’énergie durant les mois hivernaux qui approchent.

  Les taux directeurs.

Pour mieux comprendre la question des intérêts, ce sont les banques centrales des pays qui définissent l’évolution des taux directeurs. C’est en tenant compte de ce seuil que les institutions financières se basent pour adapter leurs offres en matière de prêts, de facilités de crédits, d’emprunts hypothécaires.

Divers taux existent, dont le Saron, mais depuis peu, tous les taux directeurs sont à la hausse et le temps des taux négatifs est définitivement révolu.

La BNS indique qu’elle « contre ainsi la pression inflationniste qui s’est de nouveau accrue et en entrave la propagation à des biens et services moins touchés jusqu’ici par le renchérissement. » « Sans le tour de vis, l’inflation augmenterait davantage » précise celle-ci.

 

Les premières victimes.

Pour ce qui concerne les prêts en cours, notamment ceux souscrits il y a quelques années et qui viendront bientôt à échéance, les premières victimes risquent d’être les propriétaires. Pour la première fois depuis très longtemps, il est maintenant estimé qu’être propriétaire coûte plus cher que d’être locataire.

Le calcul est simple. Si vous payez aujourd’hui 1% d’intérêts sur un prêt hypothécaire d’un million, il est parfaitement plausible que vous devrez payer le triple si vous souscrivez à un nouveau prêt sur une nouvelle durée, même de cinq ans, en 2023.

De CHF 1 000 par mois à rembourser, vous passerez à CHF 3 000 par mois. Ça fait mal.

 

Et vos projets ?

Tout dépend des montants concernés et du type de projet. Clairement, ce n’est pas le moment idéal de souscrire à un prêt auprès de votre banque comparé à il y a deux ans, voire même un an.

Comme nous avons l’habitude de le recommander auprès de nos clients, un investissement doit être mûrement réfléchi. Votre budget se doit d’être équilibré et doit tenir compte des frais engendrés par un emprunt. Durée, taux appliqué, mensualités et trésorerie… tout doit être considéré avant de signer votre contrat.

Il est indispensable aussi de vous faire conseiller par des experts professionnels, des gens du métier qui prendront à cœur de composer un dossier de crédit sain, complet et respectueux de votre réalité. Ceci est particulièrement utile pour les ménages plus modestes qui dépendent d’un crédit pour assurer le paiement de certaines factures.

 

Et le crédit à la consommation ?

S’il y a un secteur financier qui reste stable, c’est celui du crédit privé.

Le taux maximum est défini et ne peut être rehaussé sans accord préalable des autorités concernées.

La concurrence continue à jouer son rôle de régulateur et cela profite aux personnes souhaitant, malgré tout, investir dans un projet personnel ou souhaitant simplement bénéficier d’une bouffée d’oxygène pour leur trésorerie.

Utile car non lié à une démarche qui se doit d’être précisée ou justifiée, le prêt à la consommation vous offre l’avantage de disposer fonds que vous utiliserez selon votre bon vouloir.

Utile car vous êtes en mesure de rembourser la totalité de votre crédit quand vous le décidez, sans contrainte.

Utile car vous recevez une réponse rapide en bénéficiant d’informations claires, transparentes et respectueuses de la loi sur le crédit à la consommation.

 

Milenia, à vos côtés.

Basée en Suisse, disposant d’un réseau de banques partenaires reconnues, active sur tout le territoire, bénéficiant d’une équipe d’experts dédiés au principe de qualité et référente dans les enquêtes de qualité, Milenia saura vous épauler dans vos démarches.

Aucune lourdeur administrative, un support véritablement personnalisé et un accueil ancré dans une écoute attentive de vos besoins… tels sont les engagements tenus par Milenia, acteur majeur du crédit.

 

Ce n’est pas tout.

Sa plateforme de financement vous permet de simuler votre crédit en indiquant le montant souhaité ainsi que la durée. En quelques clicks, vous disposez de tous les renseignements nécessaires et vous pouvez décider d’être contacté par votre conseiller personnel.

En conclusion, restez prévoyant tant les mois à venir risquent de bousculer vos habitudes de paiements et le montant de certaines de vos factures.

Restez prudent tant il est important d’éviter le contexte d’un surendettement.

Par contre, si les conditions le permettent, vivez pleinement vos envies et réalisez vos projets en toute liberté !

En optant pour un prêt personnel, votre financement pourra se faire rapidement, de façon confidentielle et surtout, en tenant compte de votre budget et des limites saines que tout crédit qualitatif se doit de respecter.

Le mot crise semble bien inscrit dans notre jargon journalier mais votre vie vaut la peine d’être pleinement vécue.

Dans cet esprit, Milenia est à vos côtés pour vous soutenir dans la réalisation de vos projets !

 

 

 

 

Lire la suite

Quelques informations en plus

Qui sommes-nous ?

Milenia est la référence suisse dans l’octroi de crédits. Nous traitons vos demandes rapidement et en toute simplicité.
Emprunt bancaire, crédit privé, prêt personnel..., nos conseillers répondent à vos questions de façon personnalisée, rapide et claire.
Grâce à ses partenariats avec les plus grandes banques en Suisse, Milenia propose des taux avantageux avec une réponse rapide et transparente à votre demande.
Que vous soyez un particulier avec un besoin de crédit privé ou une entreprise souhaitant obtenir un prêt pour votre PME, notre équipe saura traiter votre dossier de façon personnalisée et adaptée à votre situation.
Votre demande peut s’effectuer en ligne. Facile et rapide.

Notre approche ?

Le financement de vos projets se doit d’être une source d’apaisement. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour faciliter l’accès au crédit tout en tenant compte de votre réalité personnelle. Nos équipes disposent des accès aux bases de données telles que la ZEK ou CRIF afin de pouvoir rapidement traiter votre demande et s’assurer que vous puissiez réaliser vos projets en toute confiance et avec les meilleures conditions du marché.

Que ce soit un prêt à la consommation, un besoin urgent nécessitant une réponse en 24h, pour financer un projet immobilier, une voiture ou simplement pour profiter d’une trésorerie suffisante, nous sommes là pour vous aider à réaliser vos ambitions.

Notre conseil crédit ?

Reposez-vous sur des conseillers reconnus pour leur expertise et qui ont pour mission de vous offrir la solution la plus adaptée et la plus avantageuse. En toute transparence et en toute bienveillance.

Toujours dans le même esprit : simplicité, flexibilité, rapidité et confiance !

Exemple de calcul: emprunt de CHF 10'000. Un taux d’intérêt annuel effectif entre 3.9% et 9,95% et une durée de 12 mois engendrent des intérêts totaux entre CHF 318 et CHF 524. Durée: 6-120 mois; Taux d'intérêt annuel maximum (y compris tous les frais du crédit) 9,95%. L'octroi d’un crédit est interdit, s'il entraîne le surendettement du consommateur. (Art. 3 LCD)

Prendre un rendez-vous

Merci de remplir les champs suivant afin que l'on puisse vous contacter pour convenir d'un entretien.
Merci pour votre demande de rendez-vous. Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer. Veuillez saisir une réponse Captcha correcte.

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation. Plus d'informations ici