Comment être sûr de pouvoir rembourser son crédit en cas de chômage involontaire, ou d’incapacité de travail ? Il se peut que durant le remboursement de votre crédit vous perdiez votre situation financière pour diverses raisons allant du simple licenciement, à un arrêt forcé dû à un accident ou une maladie.

Pour garantir de pouvoir assurer ses mensualités en cas d’incapacité de travail, il existe deux options. La PPI (payment protection insurance) et l’APG (assurance perte de gain). Nous allons revenir en détail sur ces deux options.  

La PPI c'est quoi ?

La PPI est une option disponible lors de la conclusion d’un contrat de crédit. Elle permet, en cas de chômage, de maladie ou d’accident, d’assurer que votre mensualité de crédit soit prise en charge. Si vous choisissez de bénéficier d’une PPI et que vous tombez en incapacité de travail, vos mensualités de crédit seront couvertes dès le 3èmemois suivant l’obtention de votre crédit pour un maximum de 24 mensualités couvertes. A noter qu’il vous sera possible d’être couverts au maximum 12 mois d’affilée (deux fois durant la durée de votre contrat).

Pour exemple prenons le cas d’un crédit de 10'000.00 CHF sur 48 mois à 7.9% d’intérêt. La mensualité sans PPI se monte à 242.40.45 CHF par mois, avec la PPI elle ne vous revient qu’à 257.75 CHF soit une différence de 15.35 CHF par mois. Cette différence vous permettrait d’économiser jusqu’à 6186 CHF sur votre contrat en ne vous coûterait qu’au maximum 737 CHF sur la durée du contrat.

La PPI est disponible pour tous les contrats de crédit, les seules conditions pour en bénéficier sont de ne pas être à l’AVS et de résider en Suisse, et de ne pas être indépendant. Elle n'est pas obligatoire, c'est le client qui décide si il veut en bénéficier ou pas. Mais la majorité des contrats en Suisse sont maintenant couvert par une PPI.

 

L'assurance perte de gain 

En Suisse lorsque vous êtes au chômage, vous n’êtes couverts qu’à 80% de vos précédents revenus si vous avez des enfants et 70% seulement si vous n’en avez pas. Si nous prenons exemple sur un salaire net de 5'000.-, et que vous n’avez pas d’enfants, vous ne toucherez ainsi plus que 3'500.00 CHF par mois. 

Autant dire que cette différence peut s’avérer fâcheuse.

Pour pallier à cela, l ’assurance perte de gain Helvetia income Protect permet de couvrir ce déficit de revenu. 

 

Délais d'assurance ?

Pour pouvoir bénéficier de l’assurance perte de gain d’Helvetia il est nécessaire de ne pas avoir été malade ou d’avoir eu d’accident durant les 12 derniers mois.

Si vous vous retrouver en incapacité de gain suite à un accident ou une maladie, il vous faudra patienter 3 mois (délai de carence) suivant le début de l’assurance perte de gain.

 

Alors, Assurance contre le chômage ou PPI ?

En ce qui concerne le chômage, vous ne serez pas couverts si vous vous y retrouver dans les 3 mois suivant le début de l’assurance perte de gain, c’est ce que l’on appelle le délai de carence. 

Il vous faudra ensuite patienter encore 3 mois à compter de la survenance du chômage, c’est le délai d’attente. 

L’assurance chômage propose de nombreux avantages par rapport à la PPI.  

L’assurance chômage n’est pas uniquement réservé au crédit. Vous recevrez une indemnité mensuelle sur votre compte et êtes libres de faire ce que vous voulez avec cet argent. 

D’autre part, vous choisissez le montant de votre couverture, contrairement à la PPI qi elle ne couvre uniquement la mensualité de votre crédit, pas plus, pas moins. 

Milenia propose en partenariat avec Helvetia une assurance perte de gain pouvant couvrir entre 500.- et 2000.- par mois. 

Vous pouvez remplir votre demande d’assurance perte de gain, sans engagement, ici ou nous appeler au 021 620 60 00 et notre team assurance se fera un plaisir de vous renseigner. 


Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite