23.05.2022
Trois personnes sont assises à une table pour parler des taux hypothécaires.

Le choix de la formule de taux hypothécaire est essentiel à une bonne maîtrise de votre budget. Divers choix s’offrent à vous. Nous vous guidons à travers ces choix et prenons un instant pour considérer l’option du prêt personnel.

 

Commençons par une simple question : Disposez-vous de fonds propres ?

Oui. Je ne sais plus quoi faire de l’argent à ma disposition.

Se pose alors naturellement la question du besoin de souscrire à un prêt hypothécaire. Tout dépend bien sûr du coût d’achat mais si vos liquidités permettent un achat complet en liquide, quel est l’intérêt de s’endetter ?

La raison est simple, le coût de l’argent est aujourd’hui encore, très bon marché. Inutile donc de vous dépouiller tant les intérêts sont bas. Cela peut faire sens de faire un prêt plutôt que d’investir l’entièreté de vos réserves.

Mais avouons-le, peu d’entre nous ont le bénéfice de cette situation.

 

Oui mais pas assez.

Il vous faudra en effet disposer de fonds propres pour espérer pouvoir accéder à un prêt hypothécaire. Tout comme dans le premier cas, le prix est un facteur déterminant car c’est celui-ci qui définira la somme que vous devrez avancer. Selon les solutions disponibles, il faut tabler sur 20% du montant d’achat ; dans certains cas, cela peut être abaissé à 10%. Votre conseiller saura vous guider dans ce sens.

 

Non.

Cela devient compliqué. Contrairement à nos voisins, le système en Suisse prévoit une contribution minimale obligatoire sous forme de fonds propres. Il est pour ainsi dire impossible d’acheter un bien immobilier si vous ne disposez pas de fonds préalables. La banque ne vous prêtera pas 100% du capital nécessaire.

 

Le prêt hypothécaire comme passage obligatoire ?

Pas forcément.

Si vous avez répondu ‘oui’ ou ‘oui mais pas assez’, l’option d’un crédit personnel est à considérer.

 

Pourquoi ?

Tout dépend bien entendu du montage, du prix d’achat, de vos fonds propres… mais le crédit à la consommation offre l’avantage de disposer rapidement des ressources nécessaires.

Les taux appliqués sont plus élevés qu’un taux hypothécaire mais le montage n’est pas comparable sachant que le remboursement du capital emprunté pour un crédit est amorti plus rapidement. Cela signifie que le coût absolu en durée est en fait bien moindre comparé au cumul de vos mensualités qui, dans le cadre d’une hypothèque, couvrent essentiellement les intérêts et, dans une moindre mesure, le capital.

Selon vos calculs et vos moyens personnels, considérez donc le crédit privé comme une option de financement potentiellement intéressante. Simulez sur une plateforme de financement afin d’avoir une vue claire sur le montant, la durée, les mensualités et le taux.

Cette option ne requiert aucun acte notarié, n’engendre aucun frais et permet une gestion rapide et transparente de votre dossier.

 

Quel type de prêt hypothécaire choisir ?

L’option taux fixe

Souvent activable pour une durée de maximum 15 à 20 ans, l’avantage de ce choix est clairement la visibilité à moyen terme sur vos dépenses mensuelles. Nous remarquons tous que les taux restent bas mais que cela peut et va probablement évoluer à la hausse dans les mois et les années à venir. Une occasion à ne pas rater donc ? Cela semble être le cas.

Si vous êtes plutôt de nature prudente, le taux fixe reste aujourd’hui une option intéressante.

 

L’option taux variable

L’avantage principal réside dans sa flexibilité sachant que vous disposez de plus de liberté au regard des résiliations et des pénalités qui en découlent.

Le désavantage potentiel est évident. Si les taux grimpent et que votre contrat n’est pas verrouillé dans la durée, vous serez potentiellement victime d'une courbe des taux d’intérêts à la hausse. Sachant les montants pour un achat immobilier importants, l’impact sur vos mensualités peut être significatif tant une légère croissance du taux appliqué calculé sur une somme restant due considérable, augmentera le montant de vos remboursements.

Si vous êtes de nature joueur, cette option peut potentiellement réserver de belles surprises. Or la tendance actuelle des taux tend à indiquer que les surprises éventuelles ne seront pas en votre faveur.

 

L’option Saron

Nous parlions dans un précédent article du taux Libor et de son remplacement par le taux Saron.

Cette option reprend le principe d’une durée fixe mais qui varie généralement de 2 à 6 ans.

Le caractère fluctuant du taux est également repris dans cette option et les variations prises en compte sont calculées sur des intervalles allant de 3 à 6 mois.

Il s’agit en quelque sorte d’une forme hybride entre l’option fixe et variable car plutôt fixe dans la durée contractuelle mais variable dans la fluctuation possible du taux appliqué.

 

Le coût absolu

Nous faisions référence au coût absolu ; vos dépenses réelles sur la durée de votre prêt hypothécaire.

Saviez-vous que les frais d’entretien annuels sont parfois supérieurs à votre amortissement ? Cela met en lumière le poids que représentent les intérêts dans votre plan de remboursement.

Le taux d’intérêt a beau être faible, le montant et la durée font que vos dépenses réelles sont plus importantes que l’on imagine.

Bien entendu, un loyer est un coût supérieur et cela permet de contre balancer, du moins psychologiquement, cette forme de financement dont la durée couvre souvent deux générations.

Il faut aussi tenir compte d’une plus-value éventuelle lors d’une revente.

Ceci étant dit, la question se pose autour de la forme du prêt. Un crédit personnel, selon la réalité de votre situation financière et l’opportunité immobilière, peut représenter une alternative non négligeable et intéressante financièrement.

 

Milenia

Plateforme de financement référence dans le crédit aux personnes et aux entreprises, Milenia jouit d’une solide réputation tant auprès de ses utilisateurs qu’auprès de ses partenaires bancaires.

Établie en Suisse, près de Lausanne, l’entreprise est attachée à son ancrage local et travaille en étroite collaboration avec les principaux acteurs financiers du secteur. Des valeurs fortes guident les équipes de Milenia dans l’accueil, le conseil et le suivi de ses clients et des dossiers de crédits qui en découlent.

La personnalisation de votre expérience client est fondamentale ; notamment lorsqu’il s’agit d’entreprendre un achat immobilier. Une telle démarche de votre part nécessite une prise en charge sérieuse, transparente et vouée à la réussite de votre projet.

Comme expliqué ci-dessus, le prêt personnel ne sera peut-être pas la solution à retenir pour votre achat d’appartement ou de maison. Un appel ne vous coûte cependant rien. Un conseil avisé vaut de l’or.

Donc n’hésitez pas à nous contacter ; on sera à votre écoute pour vous guider vers le choix qui fait le plus sens pour vous !

 

 

 

 



Revolut, la révolution des cartes de crédits

Arrivé tel un tsunami en 2015, Revolut est un système de cartes de paiement révolutionnaire qui fait trembler les plus grandes banques mondiales.

On vous en parle dans notre article.

Lire la suite...

Les poursuites et le crédit en Suisse

En Suisse, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) est très stricte quant aux règles régissant les crédits et leasings. Dès lors il est généralement impossible d’obtenir un crédit lorsque l’on a plus d’une poursuite. Toutefois, il existe pleins de solutions pour palier à cela. Explications dans notre article.

Lire la suite...

Le crédit pour rentier AVS / AI

En Suisse, il est possible de faire une demande de crédit privé lorsque vous êtes au bénéfice d’une rente.

Cependant, toutes les banques n’accepteront pas votre demande. 

Étant donné que la situation est très différente d’une personne salariée, il est plus difficile d’obtenir un crédit pour les personnes au bénéfice d’une rente.

Si vous êtes au bénéfice d’une rente assurance-invalidité (AI) ou d’une rente assurance-vieillesse et survivants (AVS), le crédit vous est accessible.

Chez Milenia, nous traitons votre dossier de manière transparente et efficace tout en le mettant en avant auprès de nos partenaires de crédit.

Lire la suite...

Les assurances et le crédit

Comment être sûr de pouvoir rembourser son crédit en cas de chômage involontaire, ou d’incapacité de travail ? Il se peut que durant le remboursement de votre crédit vous perdiez votre situation financière pour diverses raisons allant du simple licenciement, à un arrêt forcé dû à un accident ou une maladie.

Pour garantir de pouvoir assurer ses mensualités en cas d’incapacité de travail, il existe plusieurs options. La PPI (payment protection insurance) et l’APG (assurance perte de gain). Nous allons revenir en détail sur ces deux options dans notre article, mais aussi sur les différentes possibilités d'assurances inclues ou non dans le crédit privé.

Lire la suite...

Le processus de demande de crédit chez Milenia

Lorsque l’on se lance dans un projet de demande de financement, il est important de ne pas se précipiter. Un dossier pour une demande de crédit nécessite d'être bien préparé. Afin d’obtenir une réponse positive, il doit non seulement être complet, mais également correctement présenté. 

Pas évident quand on ne connaît pas tous les rouages du système. C’est pourquoi il est utile de se faire conseiller dans cette démarche.

En voici les cinq étapes:

Lire la suite...

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite...