crédit avec poursuites

Il peut arriver à tout un chacun d’avoir quelques factures en retard, ou des dettes, sans pour autant être insolvable. 

Une période difficile, allant d’un simple licenciement à un accident de travail vous a amené à percevoir un revenu inférieur, de 70% à 80 % de votre précédent revenu, ce qui peut rapidement amener à une accumulation de dettes lorsque l’on est habitué à un certain train de vie. (compenser sa perte de revenu suite à une incapacité de travail)

Toutefois le fait de faire l’objet d’une poursuite ne met pas forcément en péril votre équilibre financier. Mais si vous souhaitez obtenir un crédit dans cette situation, cela se complique.

Le crédit avec poursuites : je tente quand même?

Ne pas préparer son dossier de demande de crédit et l’envoyer en croisant les doigts ne vous sera d’aucune utilité. 

En effet, il faut savoir que les banques et autres institutions financières en Suisse sont dans l’obligation selon la LCC (Loi suisse sur le crédit à la consommation) de refuser les demandes de crédit aux personnes ayant plus d’une poursuite. 

Autre point important, si vous faites une demande auprès d’une banque en ayant des poursuites, ces dernières vont refuser votre demande, certes, mais également garder vos données de solvabilité dans leur propre base de données internes. Ainsi, même si vous redevenez solvable par la suite et que vous refaites une demande, il se peut que les banques vous refusent quand même le crédit à cause de leur historique à l’interne.  

Raison de plus pour ne pas faire de demande crédit avec des poursuites, car il y a de grandes chances pour que l’accès au crédit vous soit impossible à l’avenir. 

 

Comment les banques connaissent-elles ma situation?

Vos données de solvabilité sont enregistrées dans différents registres. Notamment par la ZEK (Zentralstelle für Kreditinformation), un organisme qui collecte et stocke toutes les données, bonnes ou mauvaises, relatives à la solvabilité des personnes en Suisse. Vous apparaissez ainsi dans ce registre en tant que bon ou mauvais payeur. Et les banques consultent automatiquement cet organisme avant d’accorder un crédit.

Les institutions financières peuvent également consulter les offices des poursuites qui gardent la plupart du temps l’historique de vos poursuites, y compris celles que vous avez réglées. 

 

Et si on passait aux bonnes nouvelles?

La première, c’est qu’il vous est possible, en tant que particulier, de consulter votre état à la ZEK gratuitement. Cela peut vous indiquer quels points vous portent préjudice afin de les corriger.

La seconde, c’est qu’avec l’aide de professionnels vous pouvez faire nettoyer vos données de solvabilité négatives afin de faire passer tous les voyants au vert pour votre demande de crédit, votre recherche d’appartement ou pour postuler dans une entreprise très regardante sur la solvabilité de ses futurs employés. 

 

Des experts à vos côtés

De par sa parfaite connaissance du domaine financier, l’équipe de Milenia peut se charger de rétablir vos données de solvabilité auprès de la ZEK, le registre CRIF et le registre de l’office des poursuites grâce à son service ZEKA VISTA.

En d’autres termes, nous nous occupons de vous rendre à nouveau solvable, et de vous offrir une nouvelle liberté.

Contactez-nous sans plus attendre ou faites votre demande ZEKA VISTA et démarrez dès maintenant une nouvelle vie ! 

 

Des questions ?

Nous sommes également là vous soutenir dans vos démarches pour l’obtention d’un crédit en vous proposant les meilleures conditions du marché. Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos demandes.


Articles les plus récents

Comment un crédit existant peut-il être repris?

Vous avez un prêt privé ? Nous pouvons le reprendre, et baisser votre taux, et votre mensualité !

Lire la suite