Vous souhaitez vous lancer dans un nouveau projet personnel et vous avez besoin d’un financement précis et fiable. 

Il est parfois difficile d’accorder sa confiance lorsqu’il s’agit de notre porte-monnaie et de s’y retrouver parmi les nombreuses publicités sur le crédit privé, entre celles qui envahissent votre boite d’e-mails et vos pages internet. 

Il est important de ne pas faire plusieurs demandes de crédit à la fois, même si cela paraît être une bonne solution pour avoir plusieurs propositions. 

Les demandes multiples risquent de bloquer votre dossier auprès de la centrale des crédits (ZEK) et ainsi vous empêcher d’obtenir une offre rapidement. 

 

Comment éviter une arnaque ?

Dans un premier temps, afin de vous renseigner de la meilleure façon possible concernant une offre de crédit, fiez-vous aux sites internet qui vous paraissent les mieux formulés et les plus fiables. 

Les arnaques sont nombreuses, en particulier avec les outils informatiques de nos jours.

Il vous est peut-être déjà arrivé de recevoir une offre, par e-mail par exemple, vous proposant des crédits allant de CHF 1’000 à CHF 1'000'000, taux d’intérêt 1.9%, payable en 24 heures. 

Ce genre d’offres, par exemple sous forme de pop-up sont malfaisantes. Il est également important de savoir la chose suivante : qu’il s’agisse d’une simulation, un comparatif ou une offre de crédit, nous ne devriez jamais avoir à dépenser le moindre centime lors d’une demande de crédit

 

Qu'elles sont les éléments à comparer ?

Lorsque vous souhaitez faire une simulation, il est important de se pencher sur les différents éléments à comparer. 

Si vous souhaitez vous lancer dans un projet, vous connaissez probablement le montant dont vous avez besoin. 

Si vous souhaitez entreprendre le rachat d’un crédit, d’un leasing ou d’une carte de crédit en cours, il s’agira peut-être de tout regrouper et d’obtenir une durée plus longue ou un taux d’intérêt plus avantageux. Afin de comparer de la meilleure façon et d’obtenir l’offre qui vous conviendra le mieux, il est important de prendre en compte tous les éléments. 

 

Comparatif-crédit, un produit Milenia  

Il existe plusieurs sites internet sur lesquels vous pouvez effectuer des simulations de crédits, et qui vous donneront une estimation précise et concrète selon votre situation. 

L’un des sites les plus connus et visités en Suisse propose ce service. Il s’agit de credaris, la société de crédit de Comparis. 

Milenia vous propose en revanche son produit comparatif-credit, où nous analysons précisément votre dossier de manière personnelle afin de vous proposer le crédit le plus adapté et avantageux pour vous. Nous répondons à vos besoins spécifiques de façon rapide et précise. 

Sur comparatif-credit, vous bénéficiez des meilleures conditions du marché : 

  • Taux d’intérêt à partir de 4%
  • Durée de remboursement pouvant aller de 6 à 120 mois 
  • L’offre est sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment
  • Vous faites votre demande en 3 minutes et reçevez une réponse sous les 24 heures. 

 

Comment ça fonctionne ?

Il est également bon à savoir qu’en Suisse, les banques et différents partenaires dans le domaine du crédit privé sont confrontés à la loi fédérale sur le crédit à la consommation (LCC) et doivent donc respecter plusieurs conditions afin d’en arriver à l’octroi d’un crédit. 

Cette loi est connue pour être une des lois les plus strictes d’Europe. La LCC n’est cependant pas valable pour les crédits inférieurs à 500.- et supérieurs a 80'000.-. C’est une loi qui vise principalement à protéger le consommateur d’un éventuel surendettement.

Malgré le fait que toutes les banques soient règlementées par cette loi, toutes offrent des conditions différentes et calculent différemment la situation du client selon leurs règles internes. 

Dans un premier temps, les banques effectuent une prévision précise et stricte du budget par rapport aux documents fournis dans votre dossier. 

Ils vérifieront également vos données de solvabilité selon des registres internes dans lesquels sont inscrits vos différentes expériences de paiement ainsi que vos anciennes expérimentations avec les crédits, leasings et cartes de crédit. 

Certaines banques possèdent un département appelé « RISK », spécialisé de la gestion des risques. Ce département permet d’analyser la situation de manière plus profonde s’il y a des doutes dans le dossier du client.

C’est ainsi que les banques définissent les conditions de votre contrat, tout en prenant compte de vos besoins et désirs.

 

Est-ce qu'il y a des assurances contre une perte de revenus  ?

Les assurances sont également un élément à prendre en compte dans toute demande de crédit. 

 

Assurance en cas de décès : 

Les contrats de crédit à la consommation incluent obligatoirement selon la LCC une assurance en cas de décès. Elle couvre le risque de décès suite à une maladie ou un accident. En cas de sinistre, une prestation sera versée à hauteur du solde de la dette (+ intérêts) et divers frais à concurrence de CHF 100’000 par contrat (ce montant dépend de la banque). Cette assurance est de toute façon prévue dans le calcul de la mensualité de tous les crédits privés. 

 

La PPI : 

Il existe à côté de cela une assurance facultative des mensualités en cas d’incapacité de gain et de chômage (PPI – payement protection insurance). Cette assurance permet de protéger le preneur de crédit contre une éventuelle perte de gain. En cas de sinistre, la mensualité est assurée et ainsi le client n’a pas besoin de s’en occuper. Cette assurance peut être valable au maximum deux fois 12 mois pendant la durée prévue du contrat. Il n’est en revanche pas possible d’être assuré 24 mois de suite. 

 

L’assurance perte de gain : 

Chez Milenia, nous proposons également une assurance chômage en dehors du contrat de crédit avec notre partenaire Helevtia. Nos prestations en votre faveur vont de CHF 500 à CHF 2’000.

Cette assurance vous couvrira en cas d’incapacité de gain ou de chômage involontaire, selon la prestation que vous aurez choisie auparavant, et dont vous disposerez comme il vous conviendra. Nous conseillons en général à nos clients de choisir un montant qui correspond à 20-30% du salaire actuel, étant donné que le chômage couvre 70 à 80% du dernier salaire.

Avec Milenia, rien ne vous est imposé, c’est vous qui décidez ce dont vous avez besoin, nous ne sommes là que pour vous conseillez et vous aider à trouver la meilleure solution.  

Comparez les crédits, en une seule demande


Articles les plus récents

Comment un crédit existant peut-il être repris?

Vous avez un prêt privé ? Nous pouvons le reprendre, et baisser votre taux, et votre mensualité !

Lire la suite