09.08.2022
Une femme explique à une personne comment emprunter de l’argent en suisse.

Selon le type d’achat, diverses solutions s’offrent à vous. De la démarche simple auprès d’un proche à la signature d’un contrat de crédit, passons en revue les différentes options ainsi que leurs avantages et inconvénients.

 

Un emprunt. Pour qui, pour quoi ?

Comme toujours, la première question à se poser est le degré de nécessité à contracter un prêt. Bien que des normes légales soient en place pour éviter le risque de surendettement et bien que des mesures de vérifications de votre solvabilité existent, le fait de souscrire à un emprunt vous engage financièrement.

Ce n’est donc pas une démarche à prendre à la légère.

 

Ensuite, il est utile de se poser certaines questions :

- Êtes-vous domicilié en Suisse ?

- Disposez-vous de revenus réguliers et suffisants pour assumer le remboursement du capital emprunté et des intérêts ?

- Êtes-vous majeur ?

- Disposez-vous d’un historique financier sain, sans inscription aux poursuites ?

 

Les réponses vous guideront dans vos premiers pas.

Bien entendu, le type d’achat et le montant concerné sont déterminants. Tout en sachant que des facilités de crédits existent comme solutions complémentaires au prêt hypothécaire, les informations suivantes couvriront essentiellement des prêts de quelques milliers de francs à quelques centaines de milliers de francs.

 

Les cartes

La carte de crédit

Certes, l’achat par le biais de votre carte n’est pas forcément associé à un emprunt. Pourtant, il s’agit bel et bien d’un remboursement différé d’un montant mis à disposition. Hormis des frais fixes pour l’utilisation de votre carte de crédit, des taux d’intérêts ne sont pas appliqués.

Par contre, si vous deviez avoir du retard à solder votre carte, des intérêts de retards seraient appliqués.

Il faut compter sur des intérêts de 12%. Soyez donc attentif à votre suivi.

Dernièrement, les montants de dépenses concernés sont limités. Cela risque donc de diminuer votre champ d’action.

La carte du magasin

Si votre besoin concerne de la marchandise disponible dans le commerce de détail, certaines marques vous proposeront un achat par le biais de leur carte.

Attention cependant car les taux d’intérêts peuvent atteindre 12%. Ce n’est pas la solution la plus avantageuse financièrement parlant.

Des options sûres ?

Bien que les cartes de crédits émises par les banques ainsi que par les détaillants connus soient souvent réputées, le processus d’acceptation de distribution de cartes de crédits et de cartes de paiements n’est pas aussi poussé que lors du dépôt d’une demande de crédit. Le risque de défaut de paiement est par conséquent plus élevé. Les conséquences peuvent être lourdes. 

 

L'achat par acompte et le découvert

L’acompte

De plus en plus rare, il est parfois possible d’acheter un bien en avançant un simple acompte totalisant 30% de la valeur d’achat. Le solde est ensuite honoré par des paiements réguliers étalés dans le temps.

Il s’agit d’une solution intéressante tant les frais éventuels sont réduits. Cependant, il vous faut disposer du capital de départ et les intérêts de retards restent un risque à ne pas sous-estimer. Cette pratique, relativement intéressante pour le consommateur, tend à disparaître du circuit commercial.

Le découvert

Comme pour l’acompte, il ne s’agit pas d’un emprunt dans le sens traditionnel du terme. Cela peut toutefois représenter une alternative intéressante selon le taux d’intérêt découvert appliqué.

En cas d’accord de votre banque, celle-ci peut accepter que votre compte bancaire soit à découvert. Cela vous permet de disposer d’un peu de marge de manœuvre au niveau de votre trésorerie.

Bien évidemment, tout comme les plafonds des cartes citées plus haut, les montants concernés sont limités.

 

Et le leasing dans tout ça ?

 

Souvent associé aux véhicules, les frais engendrés sur la durée restent élevés et vous n’êtes pour ainsi dire, jamais pleinement propriétaire de votre bien.

À cela se rajoutent des contraintes imposées par cette forme de financement, contraintes détaillées dans divers articles disponibles sur notre blog.

Il s’agit pour le coup d’une solution limitée dans son application et restrictive par nature.

 

Et les copains ?

C’est possible ! Compte tenu des taux d’intérêts de rémunération qui sont historiquement bas, proposer un taux d’emprunt plus élevé à un proche pourrait l’inciter à vous faire un prêt personnel.

Attention cependant, les bons comptes font les bons amis et risquer une relation pour un remboursement incomplet ou tardif peut vous coûter plus cher que de l’argent.

Aussi, nous ne sommes pas de notaires ; tout accord contractuel se doit d’inclure des conditions valables et légales. À moins d’avoir un oncle fortuné et généreux, c’est donc une solution facile dans l’absolu mais risquée dans la pratique.

 

L'évidence : le crédit privé

Des montants tantôt réduits tantôt élevés, la constitution d’un dossier en béton répondant aux normes légales, des conseils avisés et des taux d’intérêts à partir de 3.90%... le passage par une plateforme de crédit semble être une option pertinente, sécurisée et flexible.

Nul besoin de compléter des formalités fastidieuses, votre conseiller s’en chargeant pour vous. Nul besoin de prévoir des frais fixes, l’étude et le dépôt de votre dossier étant gratuits. Nul besoin d’être dépendant de vos proches ; le réseau de banques partenaires étant vaste.

Opter pour un crédit à la consommation vous offre, au final, une solution complète.

 

Que dois-je prévoir ?

Si vous répondez par oui aux questions posées au début de cet article, il vous suffit de faire une simulation sur une plateforme reconnue telle que Milenia.

Votre conseiller saura ensuite vous poser les bonnes questions et vous proposer la formule la plus adaptée à vos besoins. Le sur mesure est essentiel lorsqu’on parle de financement. Votre prêt personnel le mérite donc également.

Pour ce qui concerne votre dossier, une pièce d’identité, des fiches de salaires, les informations conjugales le cas échéant, vos emprunts éventuels en cours et vos autres sources de revenus et dépenses suffiront.

Est-ce rapide ? Le tout est bouclé en quelques jours et le paiement de votre prêt est effectué directement sur votre compte dans la foulée.

La cerise sur le gâteau ? Contrairement aux formes de financements indiquées plus haut, libre à vous de racheter votre crédit de façon anticipative ou de transférer celui-ci auprès d’un autre organisme. À frais réduits voire sans frais et en toute liberté.

Si votre situation personnelle ne permet pas de répondre positivement de façon franche aux questions posées, il vous suffit de contacter Milenia pour expliquer votre cas plus en détail. Vous serez accueilli comme il se doit et conseillé de façon professionnelle et bienveillante.

L’humain est au centre de nos préoccupations et nos valeurs guident nos actions. Nous nous réjouissons d’échanger avec vous !

 

 

 



Coronavirus: Les conséquences économiques

L' épidémie de coronavirus continue de progresser en suisse, et partout dans le monde. En plus des problèmes de santé et de sécurité qu'il engendre, le virus a également d'importantes répercussions économiques. On fait le point dans notre article

Lire la suite...

Revolut, la révolution des cartes de crédits

Arrivé tel un tsunami en 2015, Revolut est un système de cartes de paiement révolutionnaire qui fait trembler les plus grandes banques mondiales.

On vous en parle dans notre article.

Lire la suite...

Les poursuites et le crédit en Suisse

En Suisse, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) est très stricte quant aux règles régissant les crédits et leasings. Dès lors il est généralement impossible d’obtenir un crédit lorsque l’on a plus d’une poursuite. Toutefois, il existe pleins de solutions pour palier à cela. Explications dans notre article.

Lire la suite...

Le crédit pour rentier AVS / AI

En Suisse, il est possible de faire une demande de crédit privé lorsque vous êtes au bénéfice d’une rente.

Cependant, toutes les banques n’accepteront pas votre demande. 

Étant donné que la situation est très différente d’une personne salariée, il est plus difficile d’obtenir un crédit pour les personnes au bénéfice d’une rente.

Si vous êtes au bénéfice d’une rente assurance-invalidité (AI) ou d’une rente assurance-vieillesse et survivants (AVS), le crédit vous est accessible.

Chez Milenia, nous traitons votre dossier de manière transparente et efficace tout en le mettant en avant auprès de nos partenaires de crédit.

Lire la suite...

Le processus de demande de crédit chez Milenia

Lorsque l’on se lance dans un projet de demande de financement, il est important de ne pas se précipiter. Un dossier pour une demande de crédit nécessite d'être bien préparé. Afin d’obtenir une réponse positive, il doit non seulement être complet, mais également correctement présenté. 

Pas évident quand on ne connaît pas tous les rouages du système. C’est pourquoi il est utile de se faire conseiller dans cette démarche.

En voici les cinq étapes:

Lire la suite...

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite...