27.07.2022
Une personne met une pièce dans une tirelire en forme de cochon après les conseils de Milenia.

Considérez vos dépenses sous forme d’un bonzaï, d’une haie ou d’un platane. Au plus belle votre taille, aux mieux votre budget est maîtrisé. Voici quelques astuces.

 

Tout d'abord, quels sont les bons gestes à prévoir avant la taille ?

Le premier geste à accomplir est une analyse du chantier. Quelles sont vos ressources ? Quelles sont vos dépenses ? Quel est le délai ?

Vous pensez peut-être bien connaître l’état de vos dépenses et revenus mais prendre 15 minutes pour lister ceux-ci vous permettra d’avoir un certain degré de clarté sur le chantier à entreprendre.

C’est simple. Colonne de gauche, vos revenus mensuels. Colonne de droite, vos dépenses mensuelles. N’oubliez pas vos frais trimestriels, semestriels ou annuels. Il vous suffit de diviser au douzième pour intégrer le montant dans la colonne correspondante.

Si votre solde est en négatif ou proche de 0, il est temps de se mettre au travail. Selon l’état du résultat final, le délai pour entreprendre les travaux peut être court ou plus long.

Quelques conseils :

Prévoyez un poste ‘frais inattendus’. Estimez-le à 5% de vos revenus mensuels.

Ne sous-estimez pas le poste ‘divers’. Celui-ci reprend souvent les petites dépenses du quotidien, régulièrement oubliées ou minimisées.

Prévoyez une seconde version de votre comparatif ; une version dont vos revenus sont diminués de 20% ou 30% selon votre état civil. Non, nous ne souhaitons pas être un oiseau de mauvaise augure mais la perte d’un emploi est toujours un risque à considérer.

 

Vous êtes proche de l'équilibre. Il est malgré tout temps de tailler votre bonzaï.

Rien de dramatique à prévoir mais autant être prévoyant. Une paire de ciseaux suffira.

Nous sommes dans le domaine des astuces. Voici ce que nous vous proposons :

Faites l’effort de comparer les offres de votre opérateur téléphonique. C’est souvent le même fournisseur qui se charge de votre réseau internet et de votre pack télé. Ce sont souvent de belles promesses lorsque vous signez votre abonnement mais ce marché est hyper concurrentiel et de meilleures offres sont régulièrement disponibles.

En parlant de bouquets télé, vous vous souvenez de cette chaîne commandée en supplément de votre forfait et que vous ne regardez quasi jamais ? Annulez-là. Il n’y a pas de petites économies.

Vous avez une fibre écolo ? Tant mieux ! Baissez d’un degré votre thermostat. Vous ferez du bien à la planète et à votre portefeuille.

Le passage à la déchetterie est votre activité favorite du weekend ? Prenez le temps de regarder ce que vous jetez et demandez-vous si vous ne devriez pas plutôt vendre vos objets usés. Vous serez étonné de l’intérêt témoigné pour une vieille bouilloire, un ancien siège bébé, des jouets qui traînent, des vêtements que vous portiez…

Vous avez la carte Migros ? Utilisez-là. Non ce n’est pas ringard. Oui ça peut vous faire épargner sur vos achats. Il n’y a pas que la Migros bien sûr. Ça marche aussi auprès des autres géants de l’alimentaire.

En parlant d’alimentation. Faites une cure de viande si vous êtes carnivore. Vous verrez l’impact sur le ticket de caisse.

Renseignez-vous sur le coût de votre prévoyance. Faites jouer la concurrence. Il y a parfois de belles surprises !

 

Vous êtes dans le rouge. Rien de trop grave mais quand... Il va falloir tailler la haie, et rapidement.

Les ciseaux ne suffiront pas. On passe à la tronçonneuse !

Un poste important des dépenses est le transport. Votre véhicule est au sommet du podium. La question est de savoir si vous pouvez vous le permettre. Nous n’en sommes pas encore au point d’éliminer votre voiture des calculs mais il serait judicieux de voir si des économies peuvent être réalisées. Une autre cylindrée ? Un véhicule qui consomme moins ? Quelque chose de plus petit ? Troquez votre modèle sport ou SUV pour une petite citadine n’est peut-être pas enthousiasmant mais on arrive rapidement à des centaines de francs d’économies sur votre leasing mensuel.

Les vacances sur une plage paradisiaque en Asie ? Optez pour la plage de Préverenges ou la piscine de Lausanne. L’eau est moins turquoise et le sable moins fin mais vous passerez tout de même de beaux moments en famille.

Vous aimez la gastronomie ? Passez votre chemin devant le dernier restaurant à la mode, regardez Top Chef et faites des essais à la maison. Ce ne sera pas une expérience étoilée mais votre carte Visa vous remerciera ! Tant qu’on y est, faites baisser le plafond de dépense de votre carte de crédit.

Parfois, il faut aussi savoir investir. L’investissement d’un capital pour diminuer des charges mensuelles peut faire sens :

Étudiez la qualité énergétique de votre logement. Si votre bien est peu performant, vous payez certainement des frais de chauffage importants. Pensez remplacement de chaudière, isolation thermique, fenêtres à double ou triple vitrage, l’installation d’une pompe à chaleur…

Vous faites vos impôts seul dans votre coin ? Pensez à faire appel à une fiduciaire ou à un expert-comptable. Passez en revue votre situation financière. Vous aurez probablement à payer pour ce service mais il est intéressant de voir là où vous pouvez optimiser votre déclaration. Frais de transport, garderie, intérêts sur un achat immobilier, formations… tout est bon à considérer.

 

La situtation est critique ? Prenez votre hache !

Dans ce cas, il faut viser les gros postes. Votre loyer, votre véhicule.

Le platane doit être abattu et vous devez envisager les gros moyens. Négociez un départ anticipé avec votre propriétaire, visez un logement moins onéreux. Ce n’est pas forcément agréable mais vous rebondirez plus tard.

Vous avez deux véhicules ? Etudiez la faisabilité d’en avoir qu’un. Vous avez un seul véhicule ? Comparez le coût d’un abonnement de transport avec les frais générés par votre voiture (essence, entretiens, assurance, leasing, prêt bancaire…). Ce n’est évidemment pas un choix facile et vos habitudes devront changer mais c’est souvent un coût important dans les ménages.

Et si on restructurait votre dette ?

Parfois il suffit de bénéficier d’un temps de répit. Une période durant laquelle vous allégez vos mensualités liées à un crédit ou à plusieurs crédits. Selon votre réalité budgétaire et tout en prévoyant d’appliquer les astuces et conseils précités, vous avez le loisir de discuter d’un étalement de votre crédit ou d’un regroupement de vos crédits en un seul.

Dans la plupart des cas, seules quelques charges administratives seront facturées. Dans certains cas, il n’y a même pas lieu de débourser un montant pour ce service.

C’est l’occasion de reformater votre prêt afin que vos remboursements soient plus en adéquation avec votre trésorerie. Dans le cadre du regroupement, cela vous permet de disposer d’un seul interlocuteur, d’une seule mensualité et d’éventuellement être en mesure de rediscuter le taux d’emprunt appliqué.

 

La confiance !

Au final, c’est le mot clé. Confiance en votre capacité de rectifier le tir si besoin. Confiance dans le fait que vous saurez prendre les bonnes décisions pour éviter un cas de surendettement.

Si vous deviez avoir besoin d’un coup de pouce pour négocier avec vos créditeurs, nous saurons vous aiguiller vers un partenaire de choix, notamment la société Solvable, spécialiste de ce type de situation.

Confiance encore si vous préférez revoir vos options de crédit. Milenia dispose d’une plateforme de financement référence dans l’industrie du crédit et son équipe saura vous conseiller et vous épauler dans vos démarches concernant votre crédit.

Que vous soyez bonzaï, haie ou platane, des solutions existent. Lorsqu’il s’agit d’un emprunt et d’un suivi personnalisé, vous pourrez compter sur notre expertise. En toute confiance !

 

 

 



Coronavirus: Les conséquences économiques

L' épidémie de coronavirus continue de progresser en suisse, et partout dans le monde. En plus des problèmes de santé et de sécurité qu'il engendre, le virus a également d'importantes répercussions économiques. On fait le point dans notre article

Lire la suite...

Revolut, la révolution des cartes de crédits

Arrivé tel un tsunami en 2015, Revolut est un système de cartes de paiement révolutionnaire qui fait trembler les plus grandes banques mondiales.

On vous en parle dans notre article.

Lire la suite...

Les poursuites et le crédit en Suisse

En Suisse, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) est très stricte quant aux règles régissant les crédits et leasings. Dès lors il est généralement impossible d’obtenir un crédit lorsque l’on a plus d’une poursuite. Toutefois, il existe pleins de solutions pour palier à cela. Explications dans notre article.

Lire la suite...

Le crédit pour rentier AVS / AI

En Suisse, il est possible de faire une demande de crédit privé lorsque vous êtes au bénéfice d’une rente.

Cependant, toutes les banques n’accepteront pas votre demande. 

Étant donné que la situation est très différente d’une personne salariée, il est plus difficile d’obtenir un crédit pour les personnes au bénéfice d’une rente.

Si vous êtes au bénéfice d’une rente assurance-invalidité (AI) ou d’une rente assurance-vieillesse et survivants (AVS), le crédit vous est accessible.

Chez Milenia, nous traitons votre dossier de manière transparente et efficace tout en le mettant en avant auprès de nos partenaires de crédit.

Lire la suite...

Le processus de demande de crédit chez Milenia

Lorsque l’on se lance dans un projet de demande de financement, il est important de ne pas se précipiter. Un dossier pour une demande de crédit nécessite d'être bien préparé. Afin d’obtenir une réponse positive, il doit non seulement être complet, mais également correctement présenté. 

Pas évident quand on ne connaît pas tous les rouages du système. C’est pourquoi il est utile de se faire conseiller dans cette démarche.

En voici les cinq étapes:

Lire la suite...

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite...