04.01.2022
Graphique de l’évolution des taux sur les crédits à la consommation

Décryptage des taux appliqués pour un crédit à la consommation.

 

Un nouvel outil de référencement en Suisse !

 

Libor > Saron

Ceux deux termes ne vous indiquent peut-être rien mais il s’agit de mécanismes fondamentaux dans l’établissement des taux d’intérêts en Suisse.

Un changement de taille aura lieu dès le 1er janvier 2022 car l’outil de référencement Libor sera remplacé par le Saron.

Et alors ? Pas grand-chose pour les bénéficiaires d’emprunts ou de crédits hypothécaires à priori. Le Libor est un outil plutôt prédictif tandis que le Saron se basera sur les taux effectifs appliqués entre banques. L’historique des indices des deux formes de calcul tend à démontrer des tendances assez similaires.

Ce qui est important à noter est le fait que le taux Saron sert de point de référence pour les autorités qui régulent les taux maximaux appliqués, notamment dans le cadre d’un crédit personnel ou crédit entreprise.

 

Un taux maximal imposé | Le DFJP

Nous parlions des autorités et c’est le Département Fédéral de justice et police qui agit dans ce sens en Suisse. Ce département, sous l’autorité du Conseil fédéral, confirme régulièrement les taux maximaux applicables.

En bref, maximum 10% sont ajoutés au taux de référence Saron pour le crédit à la consommation et 12% au plus pour les découverts via les cartes de crédit.

À noter que cela dénote une baisse appliquée il y a quelques années diminuant ses maximaux de 5%. C’est une bonne nouvelle pour l’emprunteur.

 

Des taux toujours plus bas ?

Les prêts hypothécaires, dont les conditions prennent également appui sur les mêmes indicateurs, connaissent une tendance historiquement basse. Bien entendu, cela sert aussi à compenser une augmentation constante des prix de l’immobilier.

Cela ne veut pas pour autant dire que prendre une hypothèque est sans conséquence ; au contraire. La structure même de ce type de financement oblige celui qui y souscrit à s’endetter pour ainsi dire, à vie.

Dans le cadre de prêts personnels, les taux appliqués varient grandement selon la durée, le montant et la qualité du dossier. Cela peut ainsi varier de 3,9% à 10%, le taux maximal admis.

 

Le jeu de la concurrence

Rien de tel pour inciter les acteurs du crédit à proposer de nouvelles solutions de financement à des conditions intéressantes.

Le secteur est en expansion et la demande reste forte. S’agissant de montants souvent modérés, la lourdeur administrative est réduite et l’accès au crédit, relativement facile. Bien entendu, un cadre légal encadre toutes les démarches mais le crédit à la consommation ne nécessitant aucune garantie ou dépôt, les taux sont plus élevés afin de couvrir le risque d’un défaut de paiement.

Devenue une référence dans le domaine des prêts, Milenia a opté pour la constitution d’une plateforme de financement regroupant un réseau de partenaires bancaires reconnus, des moyens technologiques facilitant le dépôt de votre dossier, des conditions attractives, des conseils chevronnés et tout cela, sans que vous n’ayez le moindre franc à débourser.

 

La qualité de votre dossier

L’indicateur Saron, les autorités fédérales, la concurrence au service du client et… la qualité de votre dossier.

Comme expliqué dans de précédents articles, tout le monde dispose d’une notation de solvabilité dans des bases de données références utilisées par les acteurs du crédit et les banques.

Le cadre légal et l’analyse fine des éléments de votre dossier jouent un rôle dans l’obtention d’un accord et dans les conditions octroyées. La confiance est roi et votre situation personnelle (lieu d’habitation, état civil, taux d’endettement, revenus, historique de paiements etc…) joueront soit en votre faveur ou non.

 

Le bon partenaire

Tout ceci nous mène à la question cruciale du choix de votre partenaire financier. 

Le dépôt de multiples demandes de crédits est à éviter à tout prix, l’exactitude des données transmises est importante, les conseils en matière de solvabilité et l’orientation que prendra votre dossier afin d’atteindre le résultat souhaité sont autant d’éléments que votre partenaire se doit de prendre en considération pour votre bénéfice.

Quand il s’agit de choisir son partenaire, considérez son expérience, la qualité de sa plateforme, la transparence des informations transmises, la clarté des données affichées, les avis des utilisateurs, les témoignages disponibles et faites ensuite une simulation.

Lors de l’échange avec votre conseiller, jugez de la pertinence de ses conseils et de son suivi. Si tous les feux sont au vert, avancez en toute confiance et bien sûr, renseignez-vous sur le taux proposé.

 

 

 



Revolut, la révolution des cartes de crédits

Arrivé tel un tsunami en 2015, Revolut est un système de cartes de paiement révolutionnaire qui fait trembler les plus grandes banques mondiales.

On vous en parle dans notre article.

Lire la suite

Les poursuites et le crédit en Suisse

En Suisse, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) est très stricte quant aux règles régissant les crédits et leasings. Dès lors il est généralement impossible d’obtenir un crédit lorsque l’on a plus d’une poursuite. Toutefois, il existe pleins de solutions pour palier à cela. Explications dans notre article.

Lire la suite

Le crédit pour rentier AVS / AI

En Suisse, il est possible de faire une demande de crédit privé lorsque vous êtes au bénéfice d’une rente.

Cependant, toutes les banques n’accepteront pas votre demande. 

Étant donné que la situation est très différente d’une personne salariée, il est plus difficile d’obtenir un crédit pour les personnes au bénéfice d’une rente.

Si vous êtes au bénéfice d’une rente assurance-invalidité (AI) ou d’une rente assurance-vieillesse et survivants (AVS), le crédit vous est accessible.

Chez Milenia, nous traitons votre dossier de manière transparente et efficace tout en le mettant en avant auprès de nos partenaires de crédit.

Lire la suite

Les assurances et le crédit

Comment être sûr de pouvoir rembourser son crédit en cas de chômage involontaire, ou d’incapacité de travail ? Il se peut que durant le remboursement de votre crédit vous perdiez votre situation financière pour diverses raisons allant du simple licenciement, à un arrêt forcé dû à un accident ou une maladie.

Pour garantir de pouvoir assurer ses mensualités en cas d’incapacité de travail, il existe plusieurs options. La PPI (payment protection insurance) et l’APG (assurance perte de gain). Nous allons revenir en détail sur ces deux options dans notre article, mais aussi sur les différentes possibilités d'assurances inclues ou non dans le crédit privé.

Lire la suite

Le processus de demande de crédit chez Milenia

Lorsque l’on se lance dans un projet de demande de financement, il est important de ne pas se précipiter. Un dossier pour une demande de crédit nécessite d'être bien préparé. Afin d’obtenir une réponse positive, il doit non seulement être complet, mais également correctement présenté. 

Pas évident quand on ne connaît pas tous les rouages du système. C’est pourquoi il est utile de se faire conseiller dans cette démarche.

En voici les cinq étapes:

Lire la suite

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite