17.10.2021
Une main feuillette des documents d’historique de paiement dans une fourre.

Centrale d’information de crédit en Suisse, la ZEK est aujourd’hui un acteur incontournable dans le paysage du crédit. On vous explique pourquoi et en quoi cela vous concerne.

 

La ZEK. C’est quoi au juste ?

C’est une base de données qui rassemble des informations transmises par une série d’organes prêteurs en Suisse. ZEK est l’acronyme de ‘Zentralstelle für Kreditinformation’ ou  ‘Centrale d'Information de Crédit’.

Que vous soyez une personne privée ou une entreprise, ces organes transmettent des données relatives à votre historique comme client ; notamment lorsque vous souscrivez à un leasing, lorsque vous faites un emprunt, lorsque vous contractualisez un achat ou lorsque vous prenez une carte de crédit.

Toutes ces données sont ensuite traitées et codifiées afin de déterminer la qualité de votre solvabilité. Cela permet aux prêteurs de mieux juger du degré de risque lorsqu’il s’agit d’octroyer un crédit ou, par exemple, de faire une vente à terme.

Qui est derrière la ZEK ?

Les organes prêteurs eux-mêmes. Si vous consultez le site de la ZEK vous aurez accès à une liste de ses membres. Il s’agit pour l’essentiel de banques, d’institutions financières spécialistes du crédit et autres sociétés prêteuses.

Le siège se situe à Zürich et l’association est dirigée par un comité directeur et un comité exécutif de conseil d’administration. Qui y siège ? Des représentants des membres de l’association tels que Migros Bank, Multilease ou le bras financier de BMW.

Ce n’est donc pas un organisme public mais bien une association privée.

 

Ce n’est donc pas l’IKO ?

ZEK, IKO, c’est vrai qu’on peut s’y perdre.

Les deux associations collaborent étroitement. Les deux gèrent des bases de données et partagent des objectifs similaires en termes de récolte et de partage d’informations en lien avec la solvabilité. Seulement, IKO s’en tient au cadre défini par la loi sur le crédit à la consommation (LCC) du 23 mars 2001. La ZEK opère dans un cadre qui dépasse les contraintes fixées par la LCC, notamment en matière de montants engagés. En quelque sorte, la ZEK ratisse plus largement.

Cependant, les membres sont identiques et certains représentants des organes prêteurs siègent sur les comités respectifs des deux associations. On peut donc parler de deux entités indépendantes mais fortement liées dans leur vocation et leur création.

 

Et mes données personnelles ? Sont-elles vérifiables ? Sont-elles protégées ?

La réponse courte est oui. Dès lors que vous disposez d’une carte de crédit, que vous activez un leasing, que vous faites un crédit ou emprunt quelconque, l’organe prêteur transmettra votre historique client à la ZEK. 

À noter que votre historique n’est pas nécessairement négatif. Comme bon payeur, vous serez bien entendu noté positivement. Divers degrés de notation reflètent le type d’historique qui vous est attribué selon les caractéristiques des données reçues.

Tout organisme peut ensuite accéder à vos données, soit comme membre de la ZEK soit en faisant une simple demande via un formulaire disponible en ligne. Vous êtes d’ailleurs en mesure de faire cette demande vous-même après avoir confirmé votre identité. Comme personne privée, vous ne pouvez naturellement pas vérifier le statut d’une autre personne privée ou morale.

Finalement, pour citer la ZEK au sujet de la confidentialité des données : « Conformément aux statuts et au règlement de la ZEK, nos membres peuvent utiliser les données de notre banque de données uniquement à des fins de vérification du crédit et de la demande. D’autres utilisations, par exemple à des fins de marketing ou de transmission à des tiers non autorisés, sont strictement interdites. »

 

Comment puis-je vérifier mes données ?

Une page dédiée y est consacrée sur le site de la ZEK. Vous pouvez demander vos renseignements via un formulaire en ligne qui est mis à disposition. 

Attention, vous pourriez encourir certains frais dès lors que les informations mémorisées vous concernant aient déjà été transmises dans les douze derniers mois sans que celles-ci n’aient été modifiées.

 

Et la durée de conservation de mes données ?

Tout dépend de quelle donnée il s’agit. Cela peut aller de 2 mois pour une simple notification de solde sur une carte de crédit et sans pour autant que cette information soit considérée comme étant négative, à 30 ans pour une mise en tutelle ou curatelle. 

En moyenne cependant, il faut compter entre 2 ans et 5 ans pour la majorité des cas de figures. 

Une information importante concerne le refus d’un crédit demandé ! Il faut savoir qu’un refus génère un code qui apparaît dans la base de données et qui y reste pendant 2 ans. Il est donc primordial de passer par un organisme tel que Milenia comme préalable à l’envoi de votre demande auprès d’un organe prêteur. Ainsi, vous préservez vos chances de réussite pour l’avenir.

 

Comment puis-je corriger mes données si elles sont erronées ?

Encore faut-il que vos données le soient. Ceci-étant, bonne question !

En effet, une erreur peut survenir. Après tout, c’est une personne qui transmet les informations et l’erreur est humaine. 

Par ailleurs, les données communiquées sont souvent basées sur des faits indiscutables mais dans d’autres cas, elles ne sont parfois pas le véritable reflet d’une réalité. Pensez à un conflit dans le cadre d’un achat qui aurait justifié un retard de paiement ou une adresse mal notée lors de l’envoi de rappels de paiements. 

Dans certains cas, la perception n’est pas forcément représentative d’une intention de ne pas payer une facture justifiée dont le paiement est dû. Pourtant le non-paiement est transmis comme une donnée dans le système et codé négativement.  

La ZEK invite toute personne qui contesterait son historique à passer par l’organe prêteur pour rectifier le tir. Il va de soi que cela peut prendre du temps voire ne pas être réalisable. La ZEK indique aussi suivre les contestations.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à Solvable, notre partenaire en la matière. Ils connaissent bien les rouages et disposent d’une expérience prouvée dans le domaine.

 

Que fait Milenia avec la ZEK ?

En tant que plateforme de financement de référence en Suisse, Milenia protège vos intérêts ainsi que ceux de ses partenaires bancaires.

Un crédit équilibré, respectueux de vos moyens et adapté à vos besoins vous permettra de réaliser votre projet. 

Votre conseiller aura donc à cœur de suivre toutes les directives légales et éthiques afin de vous proposer la meilleure offre du marché.

La ZEK fait partie de l’arsenal mis à disposition de votre conseiller pour s’assurer que votre demande de crédit soit responsable et réussisse l’analyse menée par l’organisme prêteur. C’est un service qui vous est rendu sans frais et sans engagement de votre part. La qualité fait partie des valeurs de Milenia et vous en êtes bénéficiaire.

 

Le mot de la fin

ZEK, IKO, Office des poursuites… Le secteur financier et les autorités prennent les mesures nécessaires pour diminuer le risque pour toute personne privée ou morale contractualisant un service ou une vente. Cela peut paraître intrusif mais cela a le mérite aussi d’éviter des cas de surendettements.

Pour ou contre une centralisation des données, ceci est une réalité. La ZEK ne fait que refléter un historique d’activités et met ces informations à disposition des parties intéressées. 

Optez donc pour un partenaire sérieux et responsable lorsque vous envisagez un prêt ; un partenaire qui vous offrira un service véritablement personnalisé et qui utilisera des outils tel que la ZEK pour vous et non contre vous.

Enfin, profitez de taux à partir de 3.9% et simulez votre crédit en durées et mensualités sur notre site web. Vous y trouverez toutes les informations utiles de façon claire, simple et transparente.

 



Revolut, la révolution des cartes de crédits

Arrivé tel un tsunami en 2015, Revolut est un système de cartes de paiement révolutionnaire qui fait trembler les plus grandes banques mondiales.

On vous en parle dans notre article.

Lire la suite

Les poursuites et le crédit en Suisse

En Suisse, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) est très stricte quant aux règles régissant les crédits et leasings. Dès lors il est généralement impossible d’obtenir un crédit lorsque l’on a plus d’une poursuite. Toutefois, il existe pleins de solutions pour palier à cela. Explications dans notre article.

Lire la suite

Le crédit pour rentier AVS / AI

En Suisse, il est possible de faire une demande de crédit privé lorsque vous êtes au bénéfice d’une rente.

Cependant, toutes les banques n’accepteront pas votre demande. 

Étant donné que la situation est très différente d’une personne salariée, il est plus difficile d’obtenir un crédit pour les personnes au bénéfice d’une rente.

Si vous êtes au bénéfice d’une rente assurance-invalidité (AI) ou d’une rente assurance-vieillesse et survivants (AVS), le crédit vous est accessible.

Chez Milenia, nous traitons votre dossier de manière transparente et efficace tout en le mettant en avant auprès de nos partenaires de crédit.

Lire la suite

Les assurances et le crédit

Comment être sûr de pouvoir rembourser son crédit en cas de chômage involontaire, ou d’incapacité de travail ? Il se peut que durant le remboursement de votre crédit vous perdiez votre situation financière pour diverses raisons allant du simple licenciement, à un arrêt forcé dû à un accident ou une maladie.

Pour garantir de pouvoir assurer ses mensualités en cas d’incapacité de travail, il existe plusieurs options. La PPI (payment protection insurance) et l’APG (assurance perte de gain). Nous allons revenir en détail sur ces deux options dans notre article, mais aussi sur les différentes possibilités d'assurances inclues ou non dans le crédit privé.

Lire la suite

Le processus de demande de crédit chez Milenia

Lorsque l’on se lance dans un projet de demande de financement, il est important de ne pas se précipiter. Un dossier pour une demande de crédit nécessite d'être bien préparé. Afin d’obtenir une réponse positive, il doit non seulement être complet, mais également correctement présenté. 

Pas évident quand on ne connaît pas tous les rouages du système. C’est pourquoi il est utile de se faire conseiller dans cette démarche.

En voici les cinq étapes:

Lire la suite

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite