En Suisse, une procédure de poursuite sur cinq est due à des impôts impayés. Lorsque les liquidités manquent, le choix entre payer ses impôts ou ses factures diverses n’est pas simple.

Eviter une spirale dangereuse

Beaucoup de citoyens ont une appréhension lorsque le moment de payer ses impôts approche. Il faut dire que cela peut représenter, pour un salarié, une somme allant jusqu’à 50% de ses revenus annuels, il est donc naturellement difficile pour beaucoup de personnes de réussir à mettre cette somme de côté.

Si la peur des impôts pousse certains citoyens à payer cette charge en priorité, c’est parfois au détriment d’autres factures, comme le téléphone, l’électricité, les primes d’assurance maladie, ces dernières sont d’ailleurs la deuxième raison du surendettement en Suisse.

Les gens renoncent d’abord à payer leur impôts, puis leurs primes d’assurances maladies. 

Dans ce cas, ce sont alors ces entreprises en question qui vont éventuellement lancer des poursuites. C’est un peu le serpent qui se mord la queue, alors que faire ?

 

Le crédit pour rembourser ses arriérés ?

L’un des premiers réflexes pourrait être de contracter un prêt auprès d’un organisme bancaire, celui-ci devra aussi être remboursé, qui plus est avec des intérêts. 

Mais attention ! Un point que beaucoup de personnes négligent lorsque qu’ils contractent un crédit pour solder leurs arriérés, c’est que ça ne stoppe pas les factures courantes ! Dès lors vous vous retrouver avec non seulement vos factures courantes à payer mais également un crédit. 

C’est donc une solution qui pourrait vite se retourner contre vous. Avec le risque de vous retrouver plus endetté qu’auparavant.

Si le crédit est sein, est bien conseillé, il peut s'avérer utile. Les intérêts sont fiscalement déductibles de vos impôts, et les mensualités proposées bien plus petites que les propositions de paiement faites par le fisc.

 

Ne pas négliger les conséquences des poursuites

Une procédure de poursuite n’est jamais tout à fait anodine. En effet, elle pose problème pour la recherche d’un logement, d’un emploi, et dans de nombreux autres cas. Sans parler des situations plus compliquées encore qui peuvent déboucher sur des saisies (de salaire ou de biens) ou actes de défaut de biens. Concernant les saisies nous sommes en mesure de vous aider chez Milenia, nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour vous préparer ou combattre au mieux une saisie de salaire.

En résumé, il est important de prendre les choses au sérieux dès les premiers signes de difficultés. Nous allons vous présenter ci-dessous quelques solutions pour mieux se préparer à faire face aux impôts. 

Quelques astuces

    • Mettez de l’argent de côté et n’y touchez pas ! Nous sommes d’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire mais essayer de mettre 10% de vos revenus de côté spécialement pour les impôts, vous aurez peut-être même une bonne surprise à la fin de l’année !
    • Remplissez votre déclaration d’impôts dans les temps, vous éviterez des pénalités de retard ou une taxation d’office à votre désavantage, (surtout si vous est indépendant !)
    • Gardez tous les documents nécessaires dans un dossier prévu à cet effet (tickets de commissions, essence etc…). Cela vous évitera un travail fastidieux de recherche.
    •  N’hésitez pas à faire appel à une fiduciaire, ce n’est pas gratuit mais les économies potentielles ne sont pas négligeables.
    • En cas de problèmes de liquidités, n’hésitez pas à demander de l’aide assez vite, si vous voyez que la situation vous échappe.

Milenia est experte dans ce domaine et vous propose des solutions pour sortir des dettes en assainissant vos factures en une seule mensualité adaptée à votre situation.

Nos prestations : 

  • Une seule mensualité pour rembourser tous vos créanciers
  • Plus de rappels de vos créanciers, nous nous occupons de tout
  • Des conseils et un soutien personnalisé à vos besoins

Articles les plus récents

Bienvenu sur notre blog

Vous voulez tout savoir sur le crédit privé, sur la gestion de votre budget, mais aussi sur vos données privées, vos inscriptions de poursuites ? Notre blog est en ligne !

Lire la suite